Les objectifs 2014

 

Objectifs pour 2014

 

  • Automatisation des dosages sériques
  • Nouvelles méthodes analytiques pour la validation des thérapies
  • Recherche d'indicateurs sériques chez les malades atteints de cancer
  • Extension des indications pour les thérapies mises au point, notamment pour les maladies infectieuses
  • Poursuite des analyses statistiques sur les nombreuses données biocliniques recueillies par l'IDRPHT.
  • Poursuite de la validation des thérapies pour la sclérose en plaques (SEP) et la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

 

La sclérose en plaques (SEP) concerne 80 000 personnes en France
(plus de 2 000 nouveaux cas chaque année) et 2,5 millions de personnes dans le monde.*
La sclérose en plaques (SEP) est une maladie évoluant vers la dépendance.
La sclérose latérale amyotrophique (SLA) concerne 8 500 personnes en France
(plus de 2 000 nouveaux cas chaque année) et 750 000 personnes dans le monde.*
La sclérose latérale amyotrophique (SLA) a un mauvais pronostic.

Le développement de ces thérapies représente donc un réel espoir d'amélioration pour les malades.

 

*(données récentes OMS)